Détails techniques

Publié le par Gaëlle & Grom

Pour pallier à un manque de détails techniques afin d'illustrer les photos convenablement, je vais essayer de faire un petit topo sur le montage des murs en paille et des enduits :

Ap avoir reçu la paille, nous avons calibré chaque botte (500 eh oui !) à l'aide d'un outil fabriqué sur mesure : une palette verticale + une palette horizontale fixées entre elles et graduées dans lequel nous poussions chaque botte en butée afin d'avoir la mesure exacte (de 80 à 95 cm), puis nous avons classé chaque botte calibrée sur des palettes et sur la remorque mise à dispo par notre fournisseur de paille (sympa).

Chaque tas a été bâché convenablement afin de faire face aux intempéries de cet été pourri pour éviter justement tout pourrissement de la paille, opération réussie, aucune perte à ce jour !

Une fois les bottes calibrées, l'ossature secondaire en douglas a été posée, d'abord sur la façade Nord (la moins exposée à la pluie), nous avons noté chaque mesure sur le mur de soubassement afin de préparer les bottes à poser entre chaque montant de bois.

Avant de glisser (rentrer délicatement mais avec force surtout pour les petites bottes) les bottes entre les montants, nous les avons badigeonné à plat avec un mélange chaux sable que nous préparions au fur et à mesure, cette première couche d'accroche permet de protéger les bottes et prépare au corps d'enduit.

Les bottes qui n'étaient pas de TAILLE, ont été re-bottelées de la façon suivante :

- se munir de 2 grandes aiguilles (fabriquées sur place avec des grosses tiges de fer)

- mesurer la botte et planter les aiguilles à la bonne dimension au niveau des ficelles existantes

- enfiler une ficelle sur chaque aiguille et ressortir la ficelle de l'autre côté de la botte

- faire une boucle avec une extrémité de ficelle, passer l'autre extrémité dans la boucle, serrer très fort, pincer et faire un noeud

- une fois les 2 nouvelles ficelles mises en place, couper les anciennes et vous obtenez une magnifique petite botte de votre choix : un atelier de HAUTE COUTURE !

Chaque botte est alors glissée (à champ) entre les montants de l'ossatuer secondaire, une fois la rangée (horizontale) terminée, on creuse la rangée de chaque côté à l'aide d'une scie à béton cellulaire, afin d'y enfoncer et fixer un tasseau de bois cloué à chaque extrémité sur les montants verticaux.

Les murs se montent au fur et à mesure et sont d'une très grande résistance, il nous aura fallu une quinzaine de jour pour tout monter (entre 8 et 10 pers/jour).

Evidemment, sur chaque façade, nous avons dû mettre en place un encadrement de bois, fait sur mesure, afin d'y fixer nos portes, fenêtres et baies vitrées.

Le mur Est comporte une ouverture (astuce) supplémentaire située en bas du mur, cette ouverture correspond à notre trappe de toilettes sèches afin de vider notre seau sans avoir à traverser la maison !!!!

Une fois les façades et pignons terminés, nous devons réaliser les coins des murs, nous avons mis en place un système de coffrage amovible que nous remplissons d'un mélange paille-argile qui vient s'accrocher sur les clous que nous avons pointé en grand nombre dans le bois.

L'argile vient d'une carrière car notre terre ne convient pas bien pour tous nos enduits.

2 baignoires sont remplis d'argile recouverte d'eau, une nuit de trempage, on malaxe à l'aide d'un gros malaxeur, on teste la "boue", si elle vous fait un gant lorsuqe vous y plongez votre main (ou votre corps pour certains) elle est parfaite !

Ce mélange se garde 5 à 6 jours... à l'attaque !

Les enduits en terre sur les murs intérieurs de la maison ont été amorcés avec Marco avant son départ, il s'agit d'un mélange terre, paille, sable, eau, orge fermenté, l'enduit s'applique en "bousée" sur le mur de paille préalablement enduit avec un badigeon d'argile (eau-argile).

L'épaisseur de l'enduit avoisine les 5-6 cm, on le lisse avec une règle de maçon...le temps de séchage est très long, environ 6 mois et peut être peint avec une peinture à l'argile colorée : grande inertie thermique et des murs qui respirent !!!!

Les enduits terre seront réalisés courant septembre voir début octobre lorsque toutes nos gaines électriques seront passées dans les murs et dans la dalle.

La dalle sera réalisée en chaux-pouzzolane-billes d'argile, la dalle de finition sera quant à elle faite probablement avec des tuiles en terre cuite cassées coulées dans un mortier chaux-sable.

Si ces prochaines étapes vous intéressent, nous vous accueillerons avec plaisir, merci de nous contacter au 02.41.66.84.56 ou 06.73.76.97.60.

Un immense merci à tous ceux qui nous apportent leur soutien sur notre chantier !

 

 

 

 

 

Publié dans papaille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mitch 06/09/2007 19:03

Salut,et BRAVOça a bien avancé. bien joué pour les explications claires.A la semaine prochaine.