Sel de bore

Publié le par Gaëlle & Grom

Et bé aujourd'hui calme plat sur le terrain, on en a donc profité pour commencer le traitement de notre charpente, en tout cas les parties qui deviendront inaccessibles (n'étant pas des pros de la haute voltige !) lorsque la charpente sera assemblée et levée.

Nous avons fait le choix de construire avec une ossature bois (sapin du nord) non traitée de façon traditionnelle (xylo, bondex et tutti quanti, bref des substances bq trop toxiques et polluantes à notre goût !).

Cependant, nous ne souhaitons pas non plus accueillir dans notre maison des champignons dévoreurs et autres insectes grignoteurs : nous "traitons" donc au sel de bore, ce qui nous paraît être la meilleure alternative pour notre type de construction.

Bah c'est quoi le sel de bore ? Et hop un petit tour de passe passe et voici votre réponse :

Sel de bore ou borax : c'est un minéral naturel que l'on trouve en grandes quantités en Californie, au Nevada, en Egypte et en Iran. Il se présente sous la forme d'une poudre blanche, inodore et incolore et se dilue dans une eau tiède. Ce sont surtout ses qualités ignifuges qui sont recherchées dans le traitement des isolants naturels, comme par exemple la ouate de cellulose. Pour les mammifères (l'homme y compris), le sel de bore est d'une très basse toxicité, comparable à celle du sel de table. Son impact sur l'environnement est donc limité et côté énergie grise, on estime que le sel de bore dépense environ 1900kWh/m3, alors que pour un produit phytosanitaire pétrochimique, l'impact énergétique s'élève à 30580 kWh/m3 !Le traitement au sel de bore peut être appliqué aux pièces de charpente, au bardage, aux clôtures en bois, etc... Dilué dans l'eau, le sel de bore pénétre bien dans le bois et ne s'évapore pas. On le trouve chez les distributeurs de peintures naturelles, et/ou de matériaux de construction écologiques. Le traitement préventif au sel de bore est accessible à tous.

 

Nous n'avons donc pas trop hésité avt de choisir ce type de traitement d'autant plus que son application est simplissime : on dilue la poudre dans de l'eau tiède et on pulvérise le mélange directement sur le bois, 2 passages sont recommandés surtout pour les pièces de bois les plus exposées aux intempéries, une cire dure ou une lasure peuvent également être appliquée au pinceau sur ces mêmes pièces.

La majorité de la charpente sera traitée au sel de bore lorsque tout sera assemblé et monté.

Suite au prochain épisode...

 

 

Publié dans papaille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

boris 06/04/2009 15:12

Cher monsieur, quelle belle art de vie en vou construisant un maison sain, mais je ne peut que vous informer sur l'utilisation du sel de bore qui possede à juste titre un impact energetique tres faible mais celui à possède un revers triste car il entre malheureusement dans la categorie des reprotoxiques en effect cela est du à ca forte contamination organoleptique. A vous de juger

visiteur 23/02/2009 22:58

J'ai croisé ça:http://blog.caseo.fr/general/borax-et-sels-de-bore-toxiques-et-interdits/